Jazz à Juan : une 56ème édition richissime du festival

par

Par Nicolas Vidal – Juan-les-Pins : un cadre idyllique, des invités prestigieux, et une programmation incroyablement élargie pour cette 56ème édition de Jazz à Juan. « Jazz à Juan garde, plus que jamais, l’instinct viscéral de sa propre légende », voilà une belle entrée en matière pour ce festival de jazz qui promet de beaux moments de musique.

La programmation riche de Jazz à Juan

Didier Lockwood lancera les festivités le 14 juillet pour sa 14ème participation à Jazz à Juan, accompagné des Violons Barbares et de Guo Gan. Suivront le lendemain Johnny Gallagher et sa Fender telecaster ainsi que Earth Wind & Fire dans un registre beaucoup plus soul.
Le 16 juillet, Vintage Trouble et Buddy Guy se partageront la scène. Les premiers jouent à fond la carte des 60’s porté par Ty Taylo leader de cette formation ( avec un petit quelque chose de James Brown), qui mérite le détour. De la musique à l’américaine qui porte et emporte. Pour le second, que dire si ce n’est que Jimi Hendrix en faisait l’un de ses idoles, Buddy Guy est tout simplement une figure du Blues, vénéré par Eric Clapton lui-même.

Grégory Porter, Archie Shepp, Robin McKelle et Paolo Conte, les attractions de Jazz à Juan

Le 18 juillet sera assurément l’un des grands moments de Jazz à Juan avec les présences combinées d’Archie Shepp Quartet, de Charles Lloyd New Quartet et du pape américain du Jazz Vocal, Grégory Porter en personne.
3 concerts pour cette journée bénie du 18 juillet où les spectateurs devraient faire le plein de musique avec la légende vivante du Jazz qu’est Archie Shepp, le saxophoniste Charles Lloyd qui prendra la suite des opérations avec son quartet. On notera également la participation du pianiste Jason Moran. Gregory Porter clôturera cette soirée formidable de toute sa prestance. Coiffé de son « apple cap », Grégory Porter, l’incroyable self made man du Jazz et de la Soul, d’abord destiné à devenir un joueur profession de football américain viendra présenter son nouvel album « Take Me To The Alley » ( lire la critique de l’album ici ) après le succès planétaire de « Liquid Spirit ».

Sont attendus également le songwriter anglais Hugh Coltman ( lire l’interview ici) ainsi que Diana Krall le 20 juillet dans la Pinède Gould. Le lendemain, le guitariste Richard Bona et la jeune diva de la soul belge Selah Sue, pour sa première participation à Jazz à Juan, égayeront la journée. Le lendemain, pour sa 13ème participation, Marcus Miller, icône de la basse électrique viendra enflammer le public de Jazz à Juan après son jeu tonique et puissant.

Le samedi 23 juillet, l’irrésistible prêtresse de la Soul américaine, Robin McKelle (lire l’interview de Robin McKelle ) diffusera sa Soul à l’occasion de la sortie de son nouvel album « The Looking Glass » (lire la critique de l’album ici). Puis Paolo Conte, dans un tout autre registre sera sur scène pour une représentation qui méritera le détour sans aucun doute. Le crooner italien, à la réputation internationale, ne manquera pas l’occasion de proposer un show dont lui seul a le secret. Entre Jazz, blues et rock, Paolo Conte reste une valeur sûre et indémodable.

Cette 56ème édition de Jazz à Juan sera à coup sûr un grand cru de musique et de nouvelles émotions qui devraient combler les amateurs de jazz et plus largement les férus de musique. Une programmation extrêmement éclectique avec de grands artistes de tout horizons.


Programme Jazz à Juan 2016 par pleinsudtv

56ème édition de Jazz à Juan
14 au 24 juillet 2016
à partir de 20h30
Antibes Juan-les-Pins
Pinède Gould

La programmation complète à lire sur le site officiel de Jazz à Juan
http://www.jazzajuan.com

Réservation en ligne des billets pour la 56ème édition de Jazz à Juan
http://www.jazzajuan.com

Lire aussi dans les actualités culturelles :

Prix de l’Autre Édition: Une révolution dans le monde de l’édition

Saint-Maur en Poche : une 8e édition so british !

Festival du Livre de Nice : l’Histoire à l’honneur de cette 21e édition

Festival Molière – La ville de Pézénas dans tous ses états

Les Suds à Arles : le carrefour des cultures musicales

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à