Radio France : le Ministère coupe la publicité

par

Par Romain Rougé – C’est fait : le décret relatif à la publicité sur Radio France a été publié ce mercredi 6 avril. Suppression totale et réduction de temps d’antenne, la publicité sur les radios publiques s’effiloche pour assurer « le respect de la spécificité des antennes du service public ». La réforme concerne les six radios publiques. Voici le détail des changements désormais effectifs.

« Le confort d’écoute des auditeurs du service public », tel que le Ministère de la Culture et de la Communication justifie sa décision de limitation la plus stricte de la publicité sur les antennes de Radio France. Ainsi, sur France Culture, France Musique, Fip et Mouv’, « la publicité sera formellement exclue », précise-t-on au Ministère.

Sur France Inter, France Info et France Bleu, il y aura encore de la pub, mais son volume sera « adapté ». D’abord, pendant les matinales, « pas plus de trois minutes de publicité en moyenne entre 7 heures et 9 heures », moment qui, dans le monde radiophonique, constitue le pic d’audimat. Le Ministère annonce par ailleurs que ces spots « ne dépasseront pas 1 minute 30 » sur cette tranche horaire.

Concernant le reste de la journée, « le volume autorisé quotidiennement » sur les trois radios est « abaissé de 30 à 17 minutes », une moyenne qui sera « calculée trimestriellement », ajoute-t-on Rue de Valois.

Mais la réforme n’est pas simplement justifiée pour les auditeurs. Selon le Ministère, elle est aussi nécessaire : d’abord au vu de l’obsolescence du régime publicitaire de Radio France, ensuite à cause de la discrimination qui pouvait exister entre annonceurs publics ou privés. Dès lors, les annonces ne se limiteront plus « à la publicité collective et d’intérêt général » mais bien pour « favoriser la diversité des annonceurs », conclut-on.

À Radio France, il semble que le Ministère préfère laisser du temps de cerveau disponible pour les programmes culturels, les sujets d’informations et les plages musicales.

A lire aussi dans Revues & Médias :

RetroNews : future plateforme référence de la presse française?

KissKissBankBank : le BSC NEWS Magazine lance sa levée de fonds

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à