Villa Flora : un écrin de chefs d’oeuvres

par

Par Marc Emile Baronheid – Sous l’impulsion de Hedy Bühler , le couple qu’elle formait avec l’ophtalmologiste suisse Arthur Hahnloser s’est tourné vers la création picturale de son époque, réunissant entre 1905 et 1936 les toiles de nabis et de fauves.

Sur le conseil de ces peintres, ils acquièrent d’importantes oeuvres d’ Édouard Manet, Pierre-Auguste Renoir, Paul Cézanne, Vincent Van Gogh ou Odilon Redon. Artistes et amateurs se lient vite d’amitié et se retrouvent régulièrement à la Villa Flora, résidence d’Arthur et Hedy à Winterthur. La maison du couple devient un lieu de rencontre, d’échanges et de création, un repère d’artistes.
Les portraits des Hahnloser ou les oeuvres peintes à la résidence, qui témoignent de ce bonheur de vivre, forment le coeur de la collection familiale. En trente ans, les murs de la maison sont envahis de peintures. Chaque pièce, jusqu’à la salle d’eau où les toiles s’accumulent, accueille son lot d’oeuvres d’art. La Villa Flora devient ainsi l’écrin d’un ensemble de chefs d’œuvre dignes d’un musée.
Le parcours de l’exposition du musée Marmottan Monet offre une réunion d’oeuvres rares de Vallotton, Bonnard, Van Gogh, Manet, Cézanne, Matisse, Vuillard, Redon. Organisé en sections monographiques, il retrace les rapports qui unirent les principaux artistes du tournant du XXe siècle.
L’histoire d’un des couples les plus engagés et passionnés du début du siècle.

« Villa Flora – Les temps enchantés », Musée Marmottan Monet/Hazan, 29 euros. L’ouvrage peut accompagner l’exposition montrée jusqu’au 07 février 2016 (www.marmottan.fr)

Lire aussi :

Paul Verlaine : retour en Belgique

Chabanais : l’histoire d’une maison close célèbre

Jean Jaurès : « Et celui qui dit la vérité….il sera assassiné »

Pol Quadens : une monographie sous le signe de la vitesse et de l’asymétrie

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à