La Glace et le Ciel : un documentaire militant pour l’avenir de la planète

par

Par Florence Yérémian – bscnews.fr / Luc Jacquet est un passionné de nature et d’Antarctique. C’est d’ailleurs au coeur de ce continent austral qu’il a réalisé son magnifique documentaire sur les manchots empereurs en 2005 (La marche de l’empereur). Dix ans plus tard, le voici de retour dans ce désert blanc aux côtés du scientifique Claude Lorius.

Son nouveau film La Glace et le Ciel dresse un portrait de ce grand glaciologue et nous livre une amère réflexion sur la responsabilité des hommes quant à la dégradation du climat.
Basé essentiellement sur des images d’archives, La Glace et le Ciel nous entraine à travers les missions successives de Claude Lorius: pas moins de 22 explorations polaires qui se sont étalées tout au long de sa vie. La première a eu lieu en 1956: insouciant et plein d’enthousiasme, le jeune Claude a rejoint la base française Charcot à l’intérieur du continent antarctique. Par delà la beauté des lieux et des aurores boréales, une toute autre réalité s’est cependant présentée à ses yeux : le blizzard, la faim, le froid permanent, la cécité des neiges… Claude Lorius a du affronter des conditions drastiques auxquelles il ne s’attendait peut-être pas. C’est en partie grâce à ses camarades et à sa foi de scientifique qu’il a su résister au scorbut et à l’isolement. Pris dans ce jeu des découvertes, il n’a depuis cessé d’enchainer les missions: Terre Adélie, Terre Victoria sans parler de Vostok la terrible! Dans cette base russe où les températures peuvent atteindre -80 degrés, des glaciologues de toutes nations ont réussi à forer les entrailles de la terre pour retourner 800000 ans en arrière! Baignés dans des relents de vodka et de kérosène pour résister au froid, ces pionniers ont prélevé des milliers de carottes de glace à travers lesquelles ils ont minutieusement reconstitué les cycles climatiques de la planète.

On ne peut que respecter ces explorateurs qui ont risqué leur vie pour tenter de comprendre un peu plus l’évolution du climat. On regrette néanmoins que le film de Luc Jacquet ne nous explique pas d’avantage les repérages et les données scientifiques de ces glaciologues: par delà la mise en avant de leurs conditions de vie, on aimerait vraiment comprendre leur interprétation des bulles d’air, la façon de décrypter des échantillons de glaces anciennes ou le fonctionnement d’un thermomètre isotopique.
Claude Lorius a aujourd’hui 82 ans. Il est l’un des premiers à avoir mis en évidence le lien entre les variations de température et les teneurs de l’atmosphère en gaz à effet de serre. S’il a accepté d’être le principal interprète de ce documentaire, ce n’est nullement pour jouer les vedettes. Au contraire, face au réchauffement de la planète et à son impact imminent sur notre société, ce scientifique veut nous prévenir. Les hommes ne cessent de détruire la terre à coup de gaz carbonique : la biodiversité, les ressources en eau, les calottes glacières, tout y passe petit à petit…
La Glace et le Ciel est donc un film hommage à Claude Laurius mais c’est surtout un signal d’alarme parfaitement en accord avec la 21e conférence des Nations Unies sur les changements climatiques qui doit se tenir à Paris du 10 novembre au 11 décembre 2015 (Paris Climat 2015). Espérons d’ailleurs que cette conférence aboutisse à un accord international qui permettra de contenir le réchauffement global en deçà de 2°C.

La Glace et le ciel
Un film de Luc Jacquet
Avec Claude Lorius
Narrateur: Michel Papineschi
Au cinéma le 21 octobre 2015

> Le site officiel du documentaire

N’hésitez pas à visiter le site de Luc Jacquet pour la préservation de la nature: www.wild-touch.org ainsi que celui de Claude Lorius: www.claude-lorius.com

Lire aussi :

Youth : le crépuscule poétique de deux octogénaires

Seul sur Mars: un excellent film de science… et de fiction

Disneynature vous emmène au Royaume des Singes

The Program: Un « Tour de Lance » signé Stephen Frears

Mini Héros: Un nouveau documentaire 3D débarque à la Géode

L’odeur de la mandarine : une chevauchée élégante et sensuelle

Natür Therapy : une crise existentielle à la scandinave

No Escape : une montée d’adrénaline qui séduira le grand public

Martin Armstrong : Oracle de la finance ou manipulateur de génie ?

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à