Le rapport Brodeck : le nouveau chef d’œuvre de Manu Larcenet

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr / Le nouveau roman graphique de Manu Larcenet, tout en noir et blanc, est une petite merveille ! Il s’ouvre sur la traversée nocturne d’une forêt par un ancien rescapé des camps nazis. Brodeck porte les souvenirs pesants de déporté ; c’est un homme sans histoire qui vit en retrait du village avec son épouse et sa fille. Brodeck avait même accepté de jouer à l’homme-chien pour amuser ses tortionnaires…cela l’avait ironiquement sauvé ; ses autres compagnons n’avaient pas résisté aux maltraitances et privations du camp.

Ce soir-là donc, Brodeck est venu chercher un peu de beurre pour la vieille Fédorine à qui il en manquait pour faire ses biscuits. Il est accueilli par la mine patibulaire et conspiratrice des hommes du coin qui viennent de se rendre coupable d’un meurtre. Ils ont assassiné l’Anderer, un étranger qui n’avait commis d’autre faute que celle d’être étranger, de sourire un peu trop et d’être curieux du monde qui l’entourait. Brodeck avait de l’affection pour l’Anderer ; aussi lorsqu’on lui demande de rédiger un rapport qui expliquera et justifiera l’acte qui vient d’être commis, il n’accepte que par peur des représailles….

Manu Larcenet a su orchestrer à la perfection le superbe récit de Philippe Claudel. Il règne une atmosphère de secrets de village bien gardés, de méfiance et d’animosité réciproques. La nature sauvage y est magnifiée, la petitesse des hommes, soumis à leurs besoins contingents et leurs frilosités animales, transperce plus crûment dans cet univers de noir et de blanc. A s’offrir et à offrir d’urgence!

« Je m’appelle Brodeck…et je n’y suis pour rien. Il fait que tout le monde sache. Moi, je n’ai rien fait. Et quand j’ai su ce qui s’était passé, j’aurais préféré ne jamais en parler. Mais les autres m’ont forcé.»

Le rapport de Brodeck
Tome 1 : L’autre
De Manu Larcenet
D’après le roman de Philippe Claudel
Éditions : Dargaud
Prix: 22,50€

Lire aussi :

Le voleur de livres : un roman graphique pertinent et singulier

La voie Malraux : André et Clara dans la jungle cambodgienne

Marie-Angélique Le Blanc : une «sauvage» au destin passionnant

Paquet de merde ou les premières années d’un éditeur de bd

François et Emmanuel Lepage : le rêve de l’Antarctique

Suite française : du prix Renaudot à titre posthume au roman graphique

S.E.N.S : les errances métaphysiques d’un inconnu dans le « Grand Rien »

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à