Desproges : un grand cru hors-classe

par

Par Félix Brun – Bscnews.fr/ Pierre Desproges a écrit en 1984 et 1985 des chroniques pour la revue plutôt bourgeoise: Cuisines et Vins de France. Ces textes, souvent osés et dérangeants, à l’humour caustique et irrévérencieux sont rassemblés dans ce recueil, accompagnés de quelques délires desprogiens sur la cuisine, l’amour du vin et de la bonne chair. Cabu, Catherine, Charb, Luz, Riss, Tignous et Wolinski illustrent avec délectation ces bons mots et ces saillies que seul Desproges savait écrire. Le lecteur s’installe dans ce livre comme on s’attable chez un chef étoilé : il déguste, savoure, sauce, se lèche les babines de la frénésie, de l’insolence et des absurdités de Pierre Desproges… et des sublimes illustrations des dessinateurs de Charlie Hebdo.

On apprécie Desproges à la fois épicurien : « Rien que de voir à travers la robe, ça donne envie de boire, et c’est pourquoi le vin est femelle et le bien-boire érotique. »…….et à la fois sarcastique : « La ségrégation consiste de la part des Blancs, à respecter la spécificité des Nègres en n’allant pas bouffer chez eux. » Bravo à celles et ceux qui ont initié ce projet avec autant de brio.

Encore des nouilles (Chroniques culinaires)
Auteur : Pierre Desproges
Edition : Les Echappes Charlie Hebdo

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à