Leyla McCalla : Une découverte musicale étonnante de la Nouvelle-Orléans

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Étonnante, voilà le premier mot qui vient à l’esprit lorsqu’on se laisse tenter par le premier de Leyla Mccalla «A tribute to Langstom Hughes », la jeune américaine originaire d’Haïti et violoncelliste de formation.

Découverte dans une rue de La Nouvelle-Orléans par Tim Duffy, Leila Mccalla incarne à elle seule une musique parée de mille et une couleurs et aux accents afro-américains délicieux. Étonnant, je vous dis !

LEYLA McCALLA « A tribute to Langstom Hughes »
( dixiefrog / harmonia mundi )

Le site de Leyla McCalla

Lire aussi :

Térez Montcalm : L’artiste québécoise aux mille reflets

Christian McBride : Out Here, une démonstration d’élégance

Kat Edmonson : la réussite totale de « Way Down Low »

Grégory Privat : Tales Of Cyparis avec talent et fraîcheur

Cecile McLorin Salvant : Womanchild, un album à fleur de peau

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à