Ruth Ozeki : une quête du temps émouvante

par

Par Félix Brun – bscnews.fr/ Dans le nord-est du Pacifique, dans la province canadienne de Colombie Britannique, une romancière recueille un sac en plastique échoué sur une plage…débris emportés par le tsunami qui a ravagé le Japon ?

Il contient le journal de Nao, lycéenne japonaise, des lettres jaunies et une montre. Ruth va découvrir et dévoiler au prix d’une recherche et d’une démarche singulières, l’histoire de Nao : jeune fille déracinée, blessée par les outrages et harcèlements sauvages de ses camarades de classe, qui souffre moralement à cause d’un père dépressif et suicidaire chronique qui s’est ruiné aux Etats-Unis, et d’une mère transparente et insipide. Nao meurtrie fait la fascinante rencontre de son arrière grand-mère, agée de plus de cent ans, Jiko ; féministe et anarchiste, cette dernière est devenue none zen et initie Nao à la méditation, à l’humanité et à la quête du temps : « Le temps est l’être lui-même…et tout être est temps…En substance, chaque chose de l’univers est intimement liée à chaque autre comme les moments du temps,continus et séparés. «  La trisaieule révèle à Nao le tragique destin de son fils Haruki I passionné de poésie et de philosophie, contraint à devenir kamikaze et disparu en mission : « Je sais ma mort imminente,et ma seule hâte est de goûter ces moments de plénitude où je me sentirai entièrement vivant. » Ruth l’écrivaine enquête et se met à la recherche de Nao…
L’auteur joue avec l’anachronisme des situations : elle use avec élégance et poésie de l’émotion, de l’imaginaire, des esprits, des éléments et des phénomènes naturels, de l’humour subtil et des effets de miroir entre les sociétés japonaise et américaine : « …les écrivains sont des gens qui vivent hors du monde. «  Un roman riche qui pose des questions sur le temps, l’Histoire, la réalité, l’humanité, l’écologie, le suicide et la mort. Il est difficile de sortir de la lecture d’ En même temps, toute la terre et tout le ciel sans émotion et sans attrait pour la réflexion et la méditation.

Titre : En même temps, toute la terre et tout le ciel.
Auteur : Ruth Ozeki
Editions : Belfond

A lire aussi:

L’invention de nos vies : un roman féministe

Pierre Mérot : une histoire qui sent le soufre

Le Trou, ville-mouroir pour vieilles truculentes

Alan Hollinghurst : Le XIXème siècle en Histoire et histoires

Franz Bartelt : l’anacoluthe finale

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à