Parce qu’entre mythologie et mythomanie, il n’y a qu’un pas : Ariane Brodier le franchit avec aisance

par

Par Soisic Belin – bscnews.fr/ Qui l’aurait cru ? A cette reconversion et cette addition de talents : chroniqueuse, animatrice, comédienne… La belle blondinette est une véritable « chauffeuse de salle » ; de par un charisme indubitable elle se pose et nous pose par la même occasion, des questions auxquelles nous n’aurions jamais pensé…

D’ailleurs, attendons-nous vraiment une réponse ? Sa matière : la mythologie, qu’elle maitrise et qu’elle customise à souhait pour rendre la matière accessible voire enfantine, les spécialistes y verront peut-être un blasphème?…Mais si l’on peut rire de tout, pourquoi ne pas rire avec les dieux ? Ulysse, Pénélope et l’attente amoureuse… Ariane tisse son fil narratif et inventif. Loin d’être une accumulation de classiques remastérisés, Miss Brodier offre à son public un texte énergique et charmant, dynamique et ingénieux. Elle dépoussière l’antiquité et nous ôte tout préjugé, il suffit d’entrer dans son jeu pour être charmé.

Ariane fait sa mytho
Au théâtre Le Bout
6 rue Frochot
75009 Paris.
Tous les jeudis du 21 novembre au 19 décembre 2013

A lire aussi:

Sur-prise : et si Marilyn n’existait pas?

Saviez-vous que Sancho Pança était philosophe ?

Laissons ressusciter les figures de Giacometti, le temps d’une mise en scène…

La leçon d’amour de Joe Dipietro et Jimmy Roberts

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à