De l’expo au livre: un hymne vivant à la civilisation étrusque

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ L’hégémonie grecque, l’empire romain, les charmes de l’Egypte…autant de rivaux prestigieux de l’Antiquité qui ont laissé dans l’ombre dans les mémoires collectives le peuple étrusque, souvent relégué au second plan et trop exclusivement évoqué lors de témoignages liés aux rites funéraires. Peuple de marins et de marchands, ils furent à la fois les émules et rivaux des grecs et l’exposition du Musée Maillol leur rend justice en mettant en valeur leur architecture, leur religion, leur écriture, leur armement ainsi que le sport, la peinture, la sculpture et l’artisanat avec orfèvrerie qu’ils pratiquaient. Des œuvres provenant de quatre grandes cités de cette civilisation pacifique: Cerveteri, Véies, Tarquinia et Orvieto.

Le catalogue de l’exposition retrace en sept grands chapitres les spécificités de cette civilisation: de la révolution villanovienne des origines à la crise du Veme siècle av J.C et la conquête romaine. On y évoque la naissance de son écriture, sa rencontre avec les civilisations de la Méditerranée , ses dieux et sa vie quotidienne à son apogée et ses grandes villes. Un ouvrage brillamment documenté et expliqué qui réussit à rendre accessible des notions universitaires et à rendre la lecture attractive grâce à une mise en page aérée et un discours structuré et chapitré.
Et pour le badinage, vous ne manquerez pas de découvrir la partie du livre consacrée à l’Eros qui nous explique notamment que « les sources anciennes nous apprennent que les réunions conviviales se terminaient souvent par des étreintes amoureuses. [….] Théopompe affirme que chez les Tyrrhéniens les femmes sont mises en commun, qu’elles se présentent nues, souvent au milieu des hommes, parfois entre elles, qu’elles prennent place à table près du premier venu, portent de toasts à la santé de qui elles veulent, et sont de redoutables buveuses. Il n’est pas honteux chez les Tyrrhéniens, rapporte-t-il, de s’adonner en public à des actes sexuels, ni de les subir, puisque c’est un des usages de ce pays. «  Un hymne à la vie on vous dit…

Étrusques, un hymne à la vie
Catalogue d’expositions
Nombre de pages: 288
Nombre d’illustrations: 240 env.
Prix de vente: 39€
Date de parution: 19 septembre 2013
Éditions: Gallimard
Collections: Découvertes
Commissaires de l’exposition: Francesca Boitani, Anna-Maria Moretti.

Exposition au Musée Maillol à Paris
Du 18 septembre 2013 au 9 février 2014

A lire aussi:

Masculin / Masculin : Où est le Mal(e) ?

Fan des Sixties : l’exposition de Roger Kasparian est pour vous!

Musée d’Orsay : La collection américaine des Hays ? Une passion française !

Biot : Cocteau et Marais, l’exposition de deux créateurs touche-à-tout

Paris, Caen, Nîmes , Genève : Pas de vacances pour les galeries

Chagall entre Guerre et Paix au Musée du Luxembourg

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à