Mentalisme et Boniment : La petite magie d’Elisabeth Amato

par

Par Florence Gopikian Yérémian – bscnews.fr/ Amateurs de voltige et de grande illusion: quittez immédiatement la salle! Le spectacle d’Elisabeth Amato, magicienne de son état, ne fait pas du tout parti du registre des prestidigitations à la David Copperfield. Sur cette petite scène, vous ne trouverez aucune trace de corps puissamment transpercé ou de machines infernales en lévitation. Seule un petit bout de femme à la voix douce et éraillée se prêtant sans outrance à une simple magie de proximité.

Qu’ils s’agissent de jeux de cartes, de jeux mots ou de signes astrologiques, Elisabeth Amato a plus d’une flèche à son arc. Il faut dire qu’elle maitrise ses tours depuis des années ! Déambulant calmement sur scène vêtue de sa jolie robe blanche truffée de petites poches, elle fait apparaître avec grâce et fioritures toutes sortes d’objets et de billets doux. Taquine et sympathique, elle n’hésite pas à aller piocher ses assistants au coeur du public qui se prêtent d’ailleurs volontiers à ses tours de passe passe.
Avec son sens de l’humour et de la repartie, elle séduit les spectateurs, évoque avec eux leurs premiers amours, lance des avions de papier dans les gradins et parvient étonnamment à lire dans les pensées des plus cartésiens ! À la fois mentaliste et philosophe, elle fait ressurgir d’étonnants souvenirs tout en évoquant les bienfaits des sagesses ancestrales. Entourée de ses tabourets volants et de son petit panier, elle devine des dates de naissance, transforme des pétales de roses en œuf ou allume sa cigarette du bout de ses doigts agiles.
Ses numéros n’ont rien de spectaculaire mais ils offrent une certaine poésie : reposant sur une magie désuète, beaucoup de boniments et pas mal d’humour, ils trouveraient parfaitement leur place sur un bateau de croisière lors d’une soirée destinée au troisième âge. Succès garanti! Amateurs de Dany Lary, on vous l’a dit: passez votre chemin!

Elisabeth Amato
Je vous entends penser

Théâtre du petit Hebertot
78 bis, boulevard des Batignolles – Paris 17e

Les dimanches à 15h30
Jusqu’au 29 décembre 2013
Locations : 0142931304

A lire aussi:

Tête d’oeuf : Bienvenue à Poullywood les enfants!

L’affaire Dussaert? Un canul’ART rondement mené!

Joséphine Drai : une princesse des temps modernes

Chris Esquerre : Une revue de presse des plus calibrées

Palais des glaces : Mes amis, mes amours, mes emmerdes

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à