fbpx

Nîmes : La saison 2013-2014 du Théâtre invite  » à voyager de chez soi, en étant ouvert sur le monde »

par

Par Blandine Dumazel – bscnews.fr/Crédit photo : François Noël/ “Le vert est symbole d’espoir. Le monde et le livre sont synonymes de voyage. Voyager de chez soi, en étant ouvert sur le monde“, ainsi, François Noël, le directeur du Théâtre de Nîmes, exprime le sens de l’affiche de la nouvelle saison culturelle. Des spectacles d’ici et d’autres venus d’ailleurs, pas moins de 12 pays pour une programmation ambitieuse. En ouverture, le 30 septembre, The Dark Side of the Moon, l’album culte des Pink Floyd, en concert exceptionnel par les nouveaux pionniers du son de Thierry Balasse. Un privilège pour le public Nîmois.

Lumière sur une saison ambitieuse
La subvention municipale est à hauteur de près de 95% du budget de la saison. Il faut le savoir. La saison peut être ambitieuse. Le Théâtre en a donc les moyens et le public, fidèle, y contribue également. La saison dernière, le Théâtre de Nîmes a accueilli 50.000 spectateurs environ. Que cette saison soit encore meilleure, souhaitons le ! « Un éventail large de spectacles variés, tant par leur nombre que par leur qualité, annonçant une saison très réussie. Ce savant dosage est le fruit de l’imagination de l’équipe dynamique menée par François Noël, mais aussi par les impulsions données par le Conseil d’Administration. En effet, ce programme est aussi la conséquence d’une volonté politique forte : avoir le meilleur pour le plus grand nombre… » précise le Sénateur Maire. Pour cette saison 2013-2014, le Théâtre de la Calade, au cœur de l’Ecusson nîmois, avec l’Odéon associé, par sa programmation de qualité, favorise l’émulation culturelle nécessaire pour satisfaire un large public qui fréquente également Paloma, la scène de Musiques Actuelles, le Théâtre Christian Liger ou encore les théâtres associatifs.

Danse, chant, musique, théâtre, cirque, concert, lyrique, contes… le choix est grand!
Lors de la présentation de « sa » saison à la presse, le directeur, François Noël, a apporté quelques commentaires sur « ses » choix.…Quelques conseils?
La face cachée de la lune
Véritable bombe sonore, les Anglais n’ont jamais pu le donner en live. Thierry Balasse et son équipe, le ressuscitent dans ses moindres détails sur « instruments d’époque ».
Rencontre avec Thierry Balasse à l’issue du concert. Soirée dédiée à Laurent Dailleau (Musicien inventif et curieux, il avait su réintroduire dans la modernité les instruments anciens comme le Theremin ou les synthétiseurs analogiques), sans qui ce spectacle n‘aurait pu exister parti rejoindre la face cachée de la lune.
Lundi 30 septembre et mardi 1er octobre 2013 à 20h au Théâtre de Nîmes.
Lambodoara
Musique et mystique, c’est l’un des événements cette saison. Pour s’enrichir des cultures du Monde et s’ouvrir, trois concerts uniques, trois autres façons de connaître Madagascar, l’Iran et le Pakistan. Des voyages musicaux à travers des rituels de fêtes, de guérison et d’extase. Les musiciens de Madagascar ouvrent le cycle le mercredi 16 octobre 2013 à 19h, jeudi 17 à 20h à l’Odéon. Il y aura ensuite, les musiciens de Qawwals Bache Gharana du Pakistan et ceux de Shanbehzadeh en provenance d’Iran. A ne pas manquer.
Le Cid
De Pierre Corneille. Mise en scène Sandrine Anglade.
François Noël ajoute « J’ai été extrêmement, agréablement surpris, la batterie donne au texte une rythmique jamais entendue. » Alliage réussi donc entre la musique de l’alexandrin et la ferveur rythmique de la batterie. Le Cid trouve un nouveau souffle. Sandrine Anglade et sa troupe d’acteurs engagés vont au plus intime pour porter la fureur des sentiments à l’incandescence. Dans cette histoire d’amour où l’honneur est bafoué, le Cid nous transporte ; l’espace entier vibre sous son impulsion.
Jeudi 17 et vendredi 18 octobre 2013 à 20h au Théâtre de Nîmes.
Fuoco di me !
Soutenir la création nîmoise, un pari sympathique… Cet opéra de poche est signé Marc Simon, musicien bien connu sous notre ciel. L’histoire : le grand incendie du Théâtre de Nîmes, voilà quelques années. Nostalgie et humour.
Samedi 9 novembre à 20h au Théâtre Liger.
Dada Masilo – Swan Lake
Compagnie The Dance Factory / Chorégraphie Dada Masilo /Pièce pour 12 danseurs – Iconoclaste, ce Lac des cygnes sud-africain fait fusionner l’élégance classique et la beauté rythmée des danses tribales. Dada Masilo crée ici un style d’une incroyable liberté. Elle s’approprie ce grand classique, lui donnant un nouveau souffle. Chorégraphe impliquée dans la société actuelle, elle dénonce la ségrégation et l’homophobie avec humour.
Mardi 28 janvier 2014 à 20h, mercredi 29 à 19h au Théâtre de Nîmes.
L’Orchestre Les Siècles
Direction François-Xavier Roth avec L’orchestre Les Siècles – Ce concert est une échappée au-delà des frontières. France – Espagne.
Programme : Le Cid – suite de Ballets – Massenet / España – Chabrier / Habanera – Chabrier / Alborada del Gracioso – Ravel / Iberia – Debussy / Boléro – Ravel
Jeudi 27 mars 2014 à 20h. Théâtre. Tarif II. Durée 1h45 avec entracte. / Séance scolaire à 14h30 au Théâtre.
Antigone
Avec les comédiens de la troupe de la Comédie-Française. Mise en scène de Marc Paquien. Antigone, figure mythique et rebelle, rend les honneurs funéraires à son frère malgré l’interdiction du Roi Créon. Au prix de sa propre vie, sa détermination fait d’elle un symbole de la résistance. Pièce majeure du répertoire du XXème siècle en un acte de Jean Anouilh .
Mardi 8 avril 2014 à 20h et mercredi 9 à 19h. Théâtre.
Cyrano de Bergerac
Texte Edmond Rostand / Mise en scène Dominique Pitoiset
Avec Philippe Torreton, Cyrano monte à l’assaut ! Philippe Torreton brave fièrement la tradition et regorge de panache. « J’ai vu beaucoup de versions… Celle-ci m’a paru particulièrement intéressante. Justesse et virtuosité. », commente François Noël.
Mercredi 16 avril 2014 à 19h, jeudi 17 et vendredi 18 à 20h.
Obsession
Pour la première fois à Nîmes, le chorégraphe japonais, Saburo Teschigawara. « Un grand rêve se réalise. Saburo Teschigawara est l’un des plus grands chorégraphes du monde. Je suis très fier et très heureux de pouvoir proposer ce moment merveilleux. Obsession est un corps à corps aux fluides obscurs. » nous confie le directeur du Théâtre.
Mercredi 21 mai 2014 à 19h00 et jeudi 22 mai à 20h au Théâtre.

Et puis il y a aussi:
Inconnu à cette adresse D’après les lettres du chef-d’œuvre de Kressmann Taylor Avec Thierry Lhermitte et Patrick Timsit. Récompensée aux Globes de Crystal 2013 «Meilleure pièce de théâtre de l’année» . Un duo exceptionnel pour un texte culte.
. Dix-neuf lettres, deux amis soudés comme des frères mais piégés par l’Histoire. Dans la violence des années trente, le ton change entre l’allemand et le juif américain.
Mardi 3 et jeudi 5 décembre 2013 à 20h, mercredi 4 à 19h au Théâtre de Nîmes.
Le Tourbillon de l’amour
Texte et mise en scène Daisuke Mura « Un sujet difficile voire délicat, la misère sexuelle. Les scènes sont très crues. Il n’y a pas de métaphores. », précise François Noël.
Mercredi 27 novembre à 19h00 et jeudi 28 à 20h au Théâtre de Nîmes.

Ne pas oublier :
La Folle Nuit, des concerts de musique classique en continu. Un régal d’émotions multiples. Samedi 30 novembre 2013.
Le Festival Flamenco pour s’enivrer des accords de guitare, des voix et des danses. Moments magiques offerts en janvier 2014.

Des goûts et des couleurs pluriels pour, à votre tour, faire votre sélection. Goûtez au plaisir des découvertes culturelles de la saison 2013-2014, découvrez la programmation complète et les tarifs : Le site du Théâtre de Nîmes

A lire aussi:

Sète et le bassin de Thau : les retrouvailles de la saison 2013/2014 avec le théâtre Molière rénové

Avignon OFF 2013 : Coups de coeur et Perplexités

Jazz à Junas : le festival va résonner de ses 20 ans

Sète : La fête des musiques métissées et de nouveaux horizons musicaux

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à