C’est l’été ! Vous prendrez bien un Apéro… Polar!

par

Par Florence Gopikian Yérémian – bscnews.fr/ La scène du Lucernaire s’ouvre à un nouveau genre : le « feuilleton théâtral ».Imaginez un polar en quatre épisodes mis en voix par des comédiens qui, au fil de leurs travestissements abracadabrants, vous entrainent dans une sombre histoire d’amour et de dope fraiche !

L’aventure commence candidement à travers un échange épistolaire entre Gabriel, dit « Le Poulpe » et Cheryl, sa folle gonzesse. Coincé dans un centre de remise en forme au sommet des Pyrénées, Gabriel s’ennuie à mourir. A 700 kilomètres de là, sa poulpinette récupère d’une étrange overdose dans un hôpital parisien, assommée par des relents d’anesthésie. Malgré la distance qui les sépare, chacun de ces tourtereaux endommagés va assister à un double meurtre : un cadavre de jeune fille est retrouvé disloqué sur un trottoir de la capitale tandis qu’un athlète des J.O s’est jeté nu du haut d’une falaise de Font-Romeu.Sur fond de drogue des violeurs et de corps tuméfiés, le suspense est lancé. Au son de musiques technos et du brouhaha des boites de nuit, nos deux fins limiers vont mener leur enquête en parallèle et croiser une pléthore de vieilles crapules : cougar au sourire carnassier, mafieux bodybuildés à lunettes noires, étalons comateux… Guidés par une curiosité sans borne, ils vont involontairement glisser leurs tentacules inquisiteurs vers un énorme scandale politique. L’intrigue est tenue de bout en bout par Myriam Assouline et Mathieu Dion qui ponctuent ludiquement leur récit en faisant apparaître un bestiaire animalier des plus « parlants ». Par le biais de leurs dialogues en ping-pong, les deux comédiens se réincarnent en une quinzaine de personnages qui deviennent progressivement familiers à nos esprits. D’un lieu à un autre, on voit se profiler des dandys surshootés, des macabés sentant l’ammoniaque, des marmottes suicidaires et des céphalopodes en quête de vérité.Cette succession de faits divers, racontée en mode « speed & coke », nous renvoie aux actualités sordides déballées quotidiennement dans les médias de 3e zone. La salle suit la trame dans un fervent silence en buvant les paroles des narrateurs ainsi que l’apéro qui est gracieusement offert entre chaque épisode. Le principe de cet Apéro Polar est très original et, avouons-le, addictif : en répartissant la pièce sur deux journées consécutives on laisse le spectateur cogiter une nuit sur les suspects tout en le tenant en haleine ! Allez-y en journée paire pour savourer l’intégralité du complot: vous allez vous faire un sang de poulpe…euh, de seiche…enfin…d’encre !

L’Apéro Polar
Mise en scène par Didier Ruiz
D’après D’amour et dope fraiche de Caryl Férey et Sophie Couronne
Avec Myriam Assouline & Mathieu Dion

Au Théâtre du Lucernaire
53, rue Notre Dame des Champs
75006 Paris

Jusqu’au 31 Août 2013
Du mardi au samedi à 19h
Jours pairs : épisodes 1 & 2
Jours impairs : épisodes 3 & 4
Résa : 0145445734
www.lucernaire.fr

D’autres Apéros-Polars sont également joués aux Métallos :
La petite écuyère à cafté
Des serpents au paradis
Jusqu’au 27 juillet 2013
www.maisondesmetallos.org

A voir aussi:

Comment venir à bout d’un abstinent ? Réveillez donc sa libido !

Quand les classiques prennent l’air du temps

The Maxi Monster Music Show : un bijou musical auquel on ne peut que succomber

Attention, les accalmies ne sont que passagères !

Le monologue d’un joueur d’échecs : la force d’écriture de Stefan Zweig servie par une performance remarquable

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à