Comment venir à bout d’un abstinent ? Réveillez donc sa libido !

par

Par Florence Gopikian Yérémian – bscnews.fr/ Paris, 1h du matin. Antoine, écrivain à succès prônant fièrement l’abstinence voit sa voisine Pauline faire sauvagement intrusion dans son appartement. Véritable bombe sexuelle perchée sur ses talons aiguilles, cette charnelle demoiselle va, sans le savoir, « mettre en branle » le vertueux lettré et faire « débander » toutes ses pieuses théories.

Trop longtemps refoulée, la libido d’Antoine apparaît alors sur scène en chair (et en os) afin d’inciter le chaste écrivain à renoncer à ses treize années de vie asexuée. Se croyant victime d’hallucinations, Antoine comprend alors que cette libido humaine ne le lâchera pas tant qu’il ne sera pas passé à l’acte avec sa sensuelle voisine! Afin de faire évacuer le taux de testostérone de ce faux bigot, Miss Libido va donc le harceler de paroles et d’images lubriques jusqu’à faire remonter au grand jour toutes ses frustrations sexuelles.Sur fond de rires et de dialogues savoureusement libertins, les spectateurs se laissent bien volontiers embobiner par ce duo dépareillé : Eleni Laiou est une tornade érotique pleine d’exubérance tandis qu’Alexandre Pesle incarne avec chasteté et conviction le parfait prototype du pudibond refoulé. Chaperonnés par l’ardente Tadrina Hocking (Miss Libido), ils nous entrainent dans un truculent manège à trois où chacun se demande à quel moment Antoine se débarrassera de son complet pourpre pour enfin faire « éternuer son cyclope » . Bravo aux tourtereaux en rut et à Miss Libido qui porte à ravir le bonnet péruvien : un fantasme peu commun qui donnera certainement des idées à tous les refoulés…

Conversation avec ma libido
Mise en scène : Eleni Laiou & Patrick Hernandez
Avec Eleni Laiou, Alexandre Pesle & Tadrina Hocking

Au Théâtre du Petit Gymnase – 75010 Paris
Jusqu’au 31 Aout 2013
Du mercredi au samedi à 21h30 + le samedi à 16h
Résa : 0142467979
www.theatredugymnase.com

A lire aussi:

Quand les classiques prennent l’air du temps

The Maxi Monster Music Show : un bijou musical auquel on ne peut que succomber

Attention, les accalmies ne sont que passagères !

Le monologue d’un joueur d’échecs : la force d’écriture de Stefan Zweig servie par une performance remarquable

Mademoiselle Else ou le dilemme d’une jeune fille en fleur

Frottez-vous au théâtre d’Harold Pinter: il va vous décongestionner l’intellect!

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à