Frances Ha : un conte de fées au coeur de New York

par

Par Candice Nicolas – bscnews.fr / Frances (Greta Gerwig) a 27 ans et elle vit à new York avec sa meilleure amie Sophie (Mickey Sumner, la fille de Sting) Elle est dans une relation sérieuse, mais pas vraiment. Sophie va emménager avec son petit ami et Frances n’a plus d’appartement, enfin pas vraiment.

Frances est danseuse, mais pas vraiment non plus. Après le départ de Sophie, Frances réalise qu’elle attend bien plus de la vie que ce qu’elle a pour le moment, pourtant elle prend chaque jour comme il vient, avec joie et légèreté. La vie n’est qu’une grande fête pour Frances, la réalité est si peu intéressante.

Noah Baumbach est l’auteur de « Les Berkman se séparent » (« The Squid and the Whale », 2005), nominé aux Oscars pour le meilleur scenario original, « Margot va au mariage » (« Margot at the Wedding », 2007) et « Greenberg » (2010). Filmé en noir et blanc, « Frances Ha » est un conte de fées urbain qui explore la ville de New York, l’amitié, les ambitions, les échecs et la rédemption. Le personnage de Frances est si attachant, dur de résister. Insupportable et tellement humaine, elle nous rappelle forcement quelqu’un. Le credo du film ? « Grandir encore quand on est déjà grand ! »

« Frances Ha »
(R : Noah Baumbach – USA)
Section : Panorama Spécial – Berlinale 2013
Sortie en France : Le 19 juin 2013

Lire aussi :

Concussion : le destin sexuel d’une femme mature

Interior Leahter Bar : le film qui explore les limites de la liberté sexuelle

Le Passé : l’art de parler avec grâce et simplicité de ses répercussions sur l’instant présent

Cinéma : Emir Baigazin primé pour son premier film

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à