fbpx

La force de l’amitié et de l’amour

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Violette est La jeune lycéenne parfaite, promise à un avenir brillant. Elle a des parents qui lui font confiance et la laissent sortir comme bon lui semble et sa liberté est accrue car ils sont souvent absents, investis dans des missions humanitaires aux quatre coins du monde.

Juliette a un ami sincère, Arnaud, qu’elle connaît depuis très longtemps; mais depuis qu’ils sont en terminale, leur relation évolue étrangement et les trouble confusément. Juliette est co-animatrice sur le net d’un blog d’écriture ; elle y a rencontré de nombreux amis virtuels qu’elle apprécie. Un jour, alors qu’elle habite dans le sud de la France, elle part sur Paris pour les rencontrer…elle en reviendra avec un souvenir terrible et indélébile. Arnaud réussira-t-il à la sortir de la dépression qui l’envahit peu à peu? Découvrira-t-il ce qui lui est arrivé? L’écriture de Mireille Disdero ne convaincrait pas forcément un public adulte mais s’adapte parfaitement au langage et à l’état d’esprit des adolescents d’aujourd’hui; elle use de leurs codes et connaît leurs préoccupations. Elle rend donc la lecture fluide et accessible même aux lecteurs non aguerris. Elle a le mérite d’aborder, de surcroît, un sujet grave et trop souvent caché et son récit fictionnel permettra peut-être de délier les langues entre les générations et de réfléchir ensemble aux meilleurs façons d’éviter de tels drames, et s’ils arrivent, d’essayer de réapprendre à vivre avec.

«Un jour de novembre quelque chose est arrivé. Le chaos a suivi et, dans ce chaos, j’ai surnagé comme un sachet plastique sur le fleuve. Troué, ballotté, puis rien d’autre ».

Titre: A l’ombre de l’oubli
Auteur: Mireille Disdero
Editions: Seuil
A partir de 13 ans
180 pages
Prix: 11 euros

A découvrir aussi:

L’adolescence mouvementée de Britannicus et Nero

Au coeur de la Russie, une saga qui ne manque pas de Souffle

Quand l’amour a un goût de macaron

Lune Mauve : un roman pétillant aux couleurs fantastiques

Une vision poignante d’un destin contrarié par la cupidité humaine

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à