Interior Leahter Bar : le film qui explore les limites de la liberté sexuelle

par

Par Candice Nicolas – bscnews.fr / Le film « Cruising » de William Friedkin avait fait du raffut dans les années 80. Pourquoi ? Parce qu’Al Pacino, un flic de New York sous-couverture, se rendait dans un bar gay SM et que les clichés homophobes avaient plus qu’énervé quelques activistes. Quarante minutes ont été supprimées pour que le film évite la catégorie X

. Avec « Interior. Leather Bar » les réalisateurs James Franco et Travis Mathews ont décidé de restaurer ces quarante minutes manquantes en filmant leur propre version de la scène. Le but de la manœuvre est d’explorer les limites de la liberté sexuelle et artistique, et de dénoncer les valeurs homophobes d’Hollywood et les clichés désuets sur les amours homosexuelles. Dans ce documentaire qui franchit les limites de la bienséance, James Franco expose son énervement face à une société hétéronormée et inflexible. Plusieurs hommes se sont investis dans son projet ; malgré la motivation du jeune réalisateur, est-il probable de voir bientôt des couples homosexuels faire la promo des céréales du matin dans un spot publicitaire ?

« Interior. Leather Bar »
(R : Travis Mathews et James Franco – USA)
Section : Panorama

Lire aussi :

Le Passé : l’art de parler avec grâce et simplicité de ses répercussions sur l’instant présent

Cinéma : Emir Baigazin primé pour son premier film

Hannah Arendt : une relation fusionnelle entre philosophie et cinéma

Prince Avalanche : David Gordon Green enchante avec ce road movie philosophique

Closed Curtain : Un film réalisé dans le plus grand secret et primé

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à