fbpx

Le récital emphatico-drolatique de Michel Fau

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Crédit-photo: Marcel Hartmann/ Une diva plantureuse, une tirade racinienne de Phèdre, des partitions de Camille Saint-Saëns, un Amour est un enfant de bohème ébouriffant, des paillettes et du brulesque charismatique : Michel Fau, méconnaissable dans son habit de scène et époustouflant de naturel, offre au spectateur charmé un programme délicieux!

On rit de bon coeur devant les pitreries récurrentes du personnage qu’il interprète, on admire aussi sa maîtrise de techniques théâtrales variées et sa capacité notamment à jouer quatre fois une même tirade ( « Mon mal vient de plus loin »/Phèdre de Racine) avec quatre postures emphatiques différentes ! Tantôt tragédienne d’antan aux gestes grandiloquents, icône de l’opéra aux rodomontades calculées, star de revue de music-hall aux langueurs préméditées, il offre sur le plateau un show improbable mais terriblement séduisant. Familière mais pas grossière, espiègle autant que professionnelle, cette diva aux superbes robes confectionnées par David Belugou a un répertoire éclectique qui oscille de Racine à Stéphanie de Monaco, esquisse quelques pas de danse aussi gracieux que tordants…prouve avec pertinence que tout peut être matière à lyrisme et qu’avec du talent, du culot et quelques textes savamment sélectionnés, on confectionne un spectacle dans tous ses éclats!

Récital emphatique

Mise en scène et interprétation: Michel Fau

Acccompagnement au piano: Mathieu El Fassi

Dates de représentation:

-Les 30 et 31 mai 2013 au Théâtre des 13 Vents ( Montpellier 34000)

– Du 24 juillet au 2 août 2013 à la Salle Balene à Figeac (46100)

A découvrir aussi:

Molière au son des Clash

Quand amour et hasard flirtent avec drôlerie et virtuosité

Les Mystères de Paris : du romantisme noir sur les planches

La nuit tombe : un conte fantastique entre ténèbres et humanité

Et Blanche aussi : un conte poétique et libérateur

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à