fbpx

Dark Blood : Un drame psychologique qui tient en haleine

par

Par Candice Nicolas – bscnews.fr / Le tournage de « Dark Blood » en 1993 a été interrompu par la mort soudaine de son acteur principal, le jeune et beau River Phoenix, qui succombe à une overdose dans un bar de West Hollywood à l’âge de 23 ans. La compagnie d’assurance devient propriétaire des bobines et n’en fait rien.

Des années plus tard, le réalisateur hollandais George Sluizer parvient à récupérer le film inachevé, et en janvier 2012 il décide de finir son œuvre, en lisant à voix haute le scénario pour remplacer les scènes manquantes de Phoenix. Le résultat est un western des temps modernes ou plutôt atemporel, où le personnage du protagoniste qui flirte avec la mort trouve toute sa gravité dans le destin tragique de son acteur. « Dark Blood » a été présenté en septembre dernier au Festival du cinéma néerlandais d’Utrecht.

Harry (Jonathan Pryce) et Buffy (Judy Davisq), un couple d’acteurs hollywoodiens, partent en voiture dans le désert pour une seconde lune de miel romantique. Malheureusement, leur Bentley tombe en panne et cela s’avèrera pourtant l’incident le moins grave du week-end. Au milieu de nulle part, ils rencontrent Boy (River Phoenix), un jeune veuf qui vit dans une région contaminée par les essais nucléaires avec pour seule compagnie son chien, Dog. Le jeune ermite attend la fin du monde et s’entoure de poupées protectrices aux pouvoirs magiques. Hanté par la mort de sa femme et envoûté par la présence de Buffy, Boy révèle une nature psychopathe et sous le cruel soleil du grand ouest américain, le huis clos tourne rapidement au cauchemar. Ce drame psychologique tient à nous mettre mal à l’aise tout en dénonçant les effets mortels du nucléaire. On subit la chaleur insupportable et on attend avec Harry et Buffy le moment fatidique où il n’en restera plus qu’un. À voir !

« Dark Blood »
(R : George Sluizer – USA, Pays-Bas)
Section : Compétition (hors compétition)
Date de sortie non communiquée

Lire aussi :

Promised Land : Un film efficace qui incite à la réflexion

Effets secondaires : Jude Law et Rooney Mara, un duo inégal

Les Croods : pari gagné pour la DreamWorks

Jappeloup : Tous en selle avec Guillaume Canet !

Les Misérables : Une comédie musicale qui mérite le déplacement

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à