Super heureux : une comédie contemporaine dynamique et farfelue

par

Par Mélina Hoffmann – bscnews.fr / Crédit-photo: Lot/ Ils sont voisins. Ils ont environ vingt-cinq ans tous les deux et ne se sont croisés qu’une seule fois, dans l’ascenseur. Elle vit seule. Enfin, seule avec Paul, son poster d’homme grandeur nature, et son CD qui imite les bruits du quotidien, spécialement conçu pour les célibataires en mal de compagnie.

Pour arrondir ses fins de mois, elle donne du plaisir aux hommes par téléphone. Un job dans lequel elle excelle, et qu’elle assume ! Le reste du temps, elle se dit comédienne…Lui vit seul également et se présente comme un écrivain raté. Un jour, il décide de sonner à sa porte, prétextant avoir besoin d’un préservatif pour une urgence avec une petite amie imaginaire ! Tentative d’approche des plus improbables, qui signe le début d’un échange absolument jouissif au cours duquel les rebondissements vont s’enchaîner au même rythme que les mensonges, quiproquos et autres maladresses ! Nous observons avec délice le jeu de séduction se dérouler, la complicité se créer à mesure que ces deux célibataires un peu torturés s’apprivoisent, se cherchent, se repoussent, se trouvent. Super heureux, on ne peut pas vraiment dire qu’ils le soient l’un et l’autre, au contraire. Nous les voyons surtout se débattre, en proie à leurs solitudes respectives, à leur manque de confiance en eux, à leurs doutes, leurs hésitations, leurs peurs. Mais il suffit parfois d’une rencontre pour bouleverser le cours de deux vies… Une comédie contemporaine dynamique et farfelue sur l’amour, le célibat, la vie de couple et le sexe, qui est évoqué de façon complètement décomplexée. Attendez-vous d’ailleurs à quelques passages aussi osés que comiques !Toute la pièce se déroule dans l’appartement de la jeune femme, créant une ambiance intimiste, un sentiment de proximité et de complicité avec ces deux comédiens convaincants et débordants d’énergie. On ne s’ennuie pas un seul instant, on sourit, on rit, on savoure leur spontanéité, leur maladresse – propre aux premiers échanges amoureux – et cette tendresse qui naît au fil de leurs échanges jusqu’à, peut-être, les rendre « super heureux »…

Super Heureux

De Silke Hassler
Mis en scène par Jean-Claude Berutti et Alix F. Pittaluga
Avec Vincent Dedienne et Julie Delile

Du 25 mars au 27 avril 2013, Aux Déchargeurs à 19H15 du mardi au samedi

A découvrir aussi:

B B B rendent Hømåj à la chonzon française

Collaboration ou les sens d’une vie

Barbara : un hommage musical et théâtral de Roland Romanelli

Colors: un cocktail réussi d’improvisation théâtrale

French Cancan : laissez-vous entraîner par l’esprit de Paris

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à