Monsieur de Pourceaugny dans la tourmente occitane

par

Par Julie Cadilhac –bscnews.fr/ La magie de Molière est de rendre possible, avec trois bouts de ficelle et de bons comédiens, la cuisante déconfiture que subit le pauvre Monsieur de Pourceaugnac.

Cependant , alors que Molière met en scène les déboires d’un gentilhomme limousin qui doit épouser une parisienne nommée Julie, la Compagnie de la Rampe Tio inverse la situation et nous nous retrouvons au contraire dans une petite ville occitane et Monsieur de Pourceaugny est un gentilhomme parisien qui va être tourné en ridicule par les gens du cru. Cette transposition , à laquelle La Rampe Tio ajoute un bilinguisme français-occitan, ne manque pas de charme et est porté par des comédiens énergiques et amusants. Un rien cabotins – mais comment ne pas se laisser prendre aux caractères et situations dépeintes par Molière! – , la complicité de cette distribution exclusivement masculine est plaisante et confère à la représentation une touche bon enfant. Imaginez quatre oncles qui, un soir de veillée , se piqueraient de vous jouer les amoureux aux désirs contrariés, les pères revêches et intéressés ou encore les valets fourbes…en voilà une plaisante occasion de s’amuser! Alors, évidemment, quelques dysfonctionnements sont présents comme la présence d’un prompteur capricieux qui ne donne pas toujours les traductions des parties occitanes à temps et les costumes ne sont pas cousus de fil d’or mais…dans la plus pure tradition du théâtre, on s’appuie sur le texte, sur un jeu engagé et l’illusion opère! Ajoutez-y l’intérêt d’entendre cette si chantante langue occitane et vous comprendrez que la pièce ne manque pas d’intérêt!

Mise en scène : Jean-Louis Roqueplan
Jeu : Jean-Louis Blénet, Gilles Buonomo, Bruno Cécillon, Yves Durand
Costumes : Sûan Czepczynski
Masques : Jérémie Wagner

Le site de La Rampe Tio

Du 4 au 14 avril au Théâtre de la Vista ( Montpellier, 34)

A découvrir aussi:

Festival Radio France Montpellier : Une programmation musicale riche et éclectique

Montpellier : La comédie du livre 2013 enfin dévoilée

Montpellier : Les libraires font paraître un manifeste contre les idées reçues

Montpellier: un hommage à Césaria Evora lors du 5ème Fest’afilm, festival du cinéma lusophone et francophone

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à