L’érotisme : cinquante nuances de vrai

par

Par Pascal Baronheid – bscnews.fr/ « L’érotique est une science individuelle. Chacun en résout à sa mesure les questions secondaires et n’est d’accord avec ses pareils que pour constater l’insolubilité des questions éternelles dont nous ne nous lasserons pas de proclamer l’existence. Le langage érotique, s’il est nombreux, est aussi le plus relatif.

Les termes en sont rares, dont nous pouvons tenter de donner même une large et approximative définition ». Dans ce court texte écrit en 1923 pour le collectionneur Jacques Doucet, Robert Desnos propose un état des lieux de la littérature érotique. Moderne, son interprétation bouleverse les conventions. A (re)lire, à travers le prisme déformant de l’actuel déferlement de livres sensés presser les ménagères de passer à l’acte. Mais lequel ?

« De l’érotisme », Robert Desnos, précédé d’un texte d’Annie Le Brun, L’Imaginaire/Gallimard, 6,90 €


A lire aussi:

 » Un magazine au goût urbain et différent « 

J. Tillman – Year in the Kingdom

Martin Kadlec: sculpteur en République tchèque

« Il était une fois en France »: L’heure est au brouillage des pistes

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à