fbpx

Art : un véritable cri d’amour dans un livre

par

Par Sophie Sendra – bscnews.fr / Cet ouvrage est un cri d’amour pour l’Art. Mais pas n’importe lequel : « l’Art, c’est tous les arts (…) l’Esthétique n’est pas une science, elle est ce qui sous-tend l’art en même temps qu’elle lui sert de référence ».

Au travers de cette phrase, Henri-Hugues Lejeune tente de faire prendre conscience au lecteur de toute la complexité de ce mot. Ce dernier est le même pour désigner toutes formes d’Art(s), mais l’esthétique change, évolue. Les critiques et les mouvements se succèdent, l’approche conceptuelle également. Comment s’y retrouver lorsque les critères ne changent pas en même temps que lui ?
Les artistes sont libres et souvent enfermés dans des interprétations qui se déroulent en dehors d’eux, loin d’eux.
L’auteur tente, comme Paul Klee le disait de « non pas rendre le visible, mais rendre visible » l’Art au-delà de ce que nous pouvons savoir de lui et au-delà de ce monde dans lequel on l’enferme parfois à coup de concepts et d’idées préconçues.
Un point de vue parmi d’autres mais qui a le mérite de montrer la passion de l’auteur pour ce thème.

Le Vol d’Icare, Essai, Henri-Hugues Lejeune, aux Éditions Unicité.

Lire aussi :

Le mépris du peuple : la formation intellectuelle de l’Occident

Grèce : Quand les élites font défaut

École : une délicieuse compilation de bulletins scolaires

Livre : un éclairage intéressant sur la sociologie des religions

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à