fbpx

Sortilège : une bande dessinée au charme puissant

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr / Blanche d’Entremonde et Gaspard ne vivront qu’une éphémère passion. Hélas! Le père de Blanche, mort dans une embuscade, a souhaité en un dernier souffle que ce soit sa fille et non pas son fils aîné qui reprenne la couronne. Lourde de cette responsabilité, Blanche met fin à ses amours sauvages et Gaspard ,qui se sent trahi, décide d’aller voir la sorcière Miranda pour être vengé. Une malédiction s’abat alors sur la jeune femme.

Mais c’est sans compter sur sa ténacité, sa générosité et son courage mais aussi sur l’amour et ses pouvoirs qui peuvent prendre parfois des visages… étonnants! Ce conte nous entraîne dans un Moyen-Âge fantastique peuplé de bossus, de sorcières, de démons et d’êtres humains aux desseins machiavéliques. Le scénario de Jean Dufaux -dont l’oeuvre compte déjà plus de 200 titres -est palpitant : il allie une narration dynamique, des personnages saillants et bien campés, des envolées romantiques et des plongées épiques dans les bas-fonds des Enfers. Le pinceau de José Luis Munuera sublime l’ensemble. Entre ombres et lumières, réalisme et merveilleux, l’illustrateur force l’admiration par sa capacité à faire de nombreuses vignettes de véritables oeuvres d’art. Une bande-dessinée à se procurer d’urgence donc… et à suivre!

Série: Sortilèges
Livre I
Scénario: Jean Dufaux
Dessin: José Luis Munuera
Editions: Dargaud
Prix: 14,99€
Parution: octobre 2012


A lire aussi :

Les petites gens : un récit plein de tendresse et d’humanité

Pandora : une fille de tempérament au pays de Granzek

Il était une fois en France: les remords du petit juge de Melun

Un diptyque, au scénario original, nimbé de fantastique

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à