fbpx

Frankenweenie : la nouvelle créature à adopter de Tim Burton

par

Par Julie Cadilhacbscnews.fr/ Frankenweenie fut d’abord un court-métrage pour des questions de budget.25 ans plus tard, sur nos grands écrans, vient enfin aboyer l’adorable chien rapiécé.

Cette histoire a vu le jour non seulement en raison de l’admiration de Tim Burton pour le film Frankenstein de James Whale et son intérêt , étant jeune, pour les films d’horreur,mais aussi parce que l’histoire d’amitié entre Victor, le jeune héros du film, et son chien Sparky qui meurt accidentellement « est également liée à la relation qu'(il a eu lui)-même eue avec un chien lorsque (il était) petit. C’est une relation particulière dans une vie, très forte, très affective. Évidemment, les chiens ne vivent pas aussi longtemps que les humains et par conséquent, on vit forcément la fin de ce lien. « ( Tim Burton)
Une comédie horriblement jubilatoire dans laquelle tous les topoi des films d’épouvantes sont utilisés avec malice. Ainsi, les élèves de l’école de Victor sont délicieusement monstrueux tant par leur apparence que leur agissement.M. Rzykruski,leur enseignant de sciences,est une petite merveille de misanthropie. L’utilisation exclusive du noir et blanc, clin d’oeil aux vieux films d’épouvante, rehausse davantage encore l’originalité du trait. Les inconditionnels du travail du réalisateur retrouveront assurément avec plaisir des connivences avec ses précédents films: tout se résoud accroché aux ailes enflammées d’un moulin, les balades nocturnes dans les cimetières peuplés de tombes singulières ne sont pas en reste et l’on croise un bestiaire de monstres plus ou moins épouvantables qui empêchent de dormir paisiblement. Attention aux déceptions! Il n’y a pas de surprise de taille et le mythe de la créature Frankenstein est réemployée avec espiéglerie mais fidélité. Du Tim Burton en bonne et due forme cependant, grouillant d’individus et de situations aussi macabres que croquignolesques! Un conte fort plaisant dans lequel le bien finit par faire éclater en mille éclats les sombres desseins et où les morts-vivants peuvent s’avérer de fidèles compagnons!

Frankenweenie
Date de sortie: 31 octobre 2012 (1h 27min)
Réalisé par Tim Burton
Avec les voix de Charlie Tahan, Winona Ryder, Martin Landau …
Genre: Animation, Comédie, Epouvante-horreur
Film Américain

Voir la bande-annonce:

Frankenweenie

A lire aussi:

Olmo Omerzu : un premier long métrage intéressant sur un monde adulte immature

Le désastre de Todd Berger : un vrai bonheur de situations cocasses

Jeux d’été : un film magique au style élégant et sec

Red Flag : Alex Karpovsky sur les routes de l’Amérique et du succès

Jonathan Lisecki : « Avec Gayby, je voulais réaliser le fantasme qu’un père gay puisse avoir un bébé « 

Mads Matthiesen :  » Teddy Bear est une rencontre entre l’Orient et l’Occident « 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à