fbpx

Montpellier : les archives du théâtre servies sur un plateau

par

Par Julie Cadilhacbscnews.fr/ Le spectacle « Eh bien dansons maintenant » de Sandrine Barciet mérite certes de mûrir et de consolider quelques fragilités de mémorisation du texte; il gagnerait à s’alléger de quelques minutes; l’ouverture en est maladroite – car son dispositif gêne le confort de l’écoute – et sa toute fin est un brin intellectuelle; cette représentation est cependant intéressante sur de nombreux points et justifie notre curiosité.

Elle offre en effet l’opportunité formidable d’une visite « vivante » au coeur des archives : des voix venues d’une autre époque prennent corps et on entend battre le coeur de siècles durant lesquels le théâtre fut le principal divertissement et où il concernait toute la population. Rapports de police, lettres officielles ou privées, rapports de conseils municipaux, critiques de spectacles, pièces tombées dans l’oubli, la variété des supports est riche et donne l’occasion de rencontres étonnantes avec le théâtre d’autrefois. On y découvre également avec amusement des extraits de spectacles dont on comprend qu’ils n’aient pas eu de pérennité ou encore des moments mémorables comme la représentation de Don Juan, la cérémonie russe ou encore la présence de Sarah Bernhardt à Montpellier . Sandrine Barciet a imaginé une troupe d’acteurs protéiformes qui ne cessent de changer de costumes et d’accessoires pour nous raconter, avec espièglerie et enthousiasme, l’histoire de trois siècles du Théâtre de la Comédie. On y apprécie des tableaux poétiques délicats, de nombreuses scènes clownesques et la volonté ténue de représenter un ballet étourdissant de nouvelles qui se juxtaposent, de spectacles qui s’enchaînent,d’une vie plurielle qui grouille et s’ébat autour de cette institution sacrée . Comment montrer le Théâtre? Comment exprimer sa magie, ses rebondissements, ses intrigues…bref comment parler sur le plateau de ce qui se joue justement sur le plateau? Une question passionnante à laquelle Sandrine Barciet nous offre une réponse aussi simple que vraie: le théâtre est comme l’amour, il faut surtout le ressentir, éviter de vouloir tout comprendre et l’aimer en retour avec ses maladresses, ses acmés, ses emportements sublimes et ses interrogations. Porté par une troupe accueillante et complice, Eh bien dansons maintenant mérite de tourner encore et encore sur les plateaux assurément!

Dates des représentations:
– Du 17 au 19 octobre 2012 au Théâtre Jean Vilar à Montpellier

– Le 20 octobre 2012 au Théâtre Albarède à Ganges ( 21h)

– Le 26 octobre 2012 au Théâtre Na Loba à Pennautier (20h45)

– Le 26 mars 2013 au Chai du Terral à Saint-Jean de Védas

– Le 14 mai 2013 à l’ATP d’Uzès

– Le 6 septembre 2013 à 20h45 à Claret (34) ( Résa: bouilloncube.fr / 0467713542)

– Le 7 septembre 2013 à 20h45 à Viols en Laval ( 34) ( Résa: bouilloncube.fr / 0467713542)

Titre: Eh bien dansons maintenant!

Conception et mise en scène: Sandrine Barciet

Scénographie: Valérie Julien

Maître à danser: Eve Jouret

Avec Belle du Berry, Emmanuel Broche, Marion Coutarel, Jean-Yves Duparc, Anne Gouraud Shresta, Nicolas Heredia, Sandrine Le Métayer, Sébastien Portier

A découvrir aussi:

Sandrine Barciet fait monter trois siècles de théâtre montpelliérain sur les planches

Fabrice Melquiot, Amstramgram et une pincée de paprika

Jacques Lassalle : Loin de Corpus Christi entre théâtre et cinéma

Catherine Riboli et Shakespeare comme il vous plaira

Comédie Française : Nicolas Lormeau fait entendre la musique étonnante des vers hugoliens

Moni Grego : rencontre avec une Sètoise de talent

Antigone : la guerre du « et » contre le « ou »

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à