fbpx

Édouard Moradpour : un premier roman autobiographique

par

Par Emmanuelle de Boysson – bscnews.fr / Edouard Moradpour, publicitaire français, s’installe en Russie avant la chute du Mur, à une époque où la publicité n’y existait pas. Il est aujourd’hui considéré comme le « père de la publicité » dans ce pays.

Il Il a travaillé avec le groupe Publicis et Havas dont Jacques Séguéla est le vice président. « La compagne de Russie », largement autobiographique, est son premier roman. Alexandre, brillant publicitaire français séjourne dans la Russie postcommuniste où il « consomme » de nombreuses jeunes femmes russes. Le suicide inexpliqué de la jeune et belle Aliona conduira-t-il le narrateur à s’extraire de l’emprise des poupées russes ? Il y a un peu du roman de Beigbeder, autre publicitaire « Au secours pardon » dans cette histoire russe.

Edouard Moradpour (Préface de Jacques Séguéla) « La compagne de Russie » (Editions Michalon).


> Achetez ce livre en ligne chez notre partenaire FNAC.COM


À lire aussi :

Napoléon : un dictionnaire amoureux et sans concession

Esquisses : un numéro qui pose le problème du silence

Théâtre : la vengeance d’Edward Albee

Les pelles : comment elles peuvent vous sauver

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à