fbpx

Jack Kerouac : « Sur la route » exposé dans le rouleau original

par

Par Marc-Emile Baronheid – bscnews.fr / Kerouacmania. Entre le 2 et le 22 avril 1951, Jack Kerouac (29 ans) écrit un roman de 125.000 mots sur un support papier de 36,50 m de long. Un long ruban, analogue à celui de la route. Un récit en partie autobiographique, écrit dans une spontanéité fébrile que l’on a parfois comparée aux écrits surréalistes. Le rouleau comporte un seul paragraphe de 370 pages, sans marge et sans chapitres. En mai 2001, Christie’s organise une vente aux enchères à New-York et présente le tapuscrit de Jack Kerouac. Le marteau l’adjuge au prix exceptionnel de 2,5 millions de dollars. Il sera exposé pour la première fois en France au Musée des Lettres et des Manuscrits.

Le texte paraît en édition de poche, en même temps que l’évocation émouvante de la petite enfance de Jack avec son frère aîné Gérard, mort à neuf ans.
Jack Kerouac a partagé à New York un appartement avec William Bourroughs, futur gourou de la Beat Generation. Le phénomène beat, marqueur flamboyant de toute la bohème internationale, eut pour épicentre un petit hôtel parisien de la rue Gît-le-Cœur. Un livre de Barry Miles, remarquablement documenté et indispensable à toute bibliothèque digne de ce nom, retrace superbement ces années.
Exposition du 16 mai au 19 août 2012 au Musée des Lettres et des Manuscrits – 222, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris – tél. : 01 42 22 48 48 – le site officiel du musée des lettresinfo@museedeslettres.fr – Du 16 au 23 mai, date de la sortie en salles du film Sur la route, l’entrée de l’exposition sera gratuite.

« Sur la route – Le rouleau intégral », Jack Kerouac, Gallimard Folio n° 5388

À lire aussi

Quand la presse se raconte à la BNF

HELMUT NEWTON ou l’obsession pour La Femme

Merveilles d’argile ou de verre

Rome, Leila Ataya et une touche de sensualité pop surréaliste

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à