fbpx

Ondine: un album à aimer éperdument

par

Par Julie Cadilhacbscnews.fr/ Comment exprimer la beauté sans la ternir un peu par un vocabulaire qui ne pourra jamais rendre le reflet mordoré d’une teinte, l’émotion d’une transparence, la douceur d’un visage ou même le plaisir tactile d’une page qui se tourne?

Comment parler du dernier livre illustré de Benjamin Lacombe sans risquer la faute de style puisque ce dernier y règne en maître? Ondine est LITTERALEMENT une petite merveille. Inspirée par les textes de Friedrich de la Motte-Fouqué et la pièce de Jean Giraudoux, la version du conte imaginée par Benjamin Lacombe a une puissance narrative ensorcelante et, à n’en pas douter, l’auteur a été inspiré par de nombreuses nymphes des eaux pour composer une telle partition poétique et émouvante. Les amours impossibles d’Ondine et de son chevalier servant exercent de puissants charmes sur tout lecteur sensible: il ne pourra donc être question de réduire son public qu’aux enfants ! Offrir un tel livre sera un cadeau délicieusement reçu par un adulte ! Quelle délicate attention, Messieurs, si vous offrez à votre bien aimée un ouvrage aussi précieux! Quelle entrée en matière, alliant l’idée que vous êtes un esprit cultivé et à l’âme subtile! Alors il est vrai que la mélancolie perce constamment dans ce mythe aux résonances étonnamment modernes et qu’il pleut sur le coeur du lecteur lorsque le conte s’achève; mais le romantisme inonde chaque phrase et les amours tragiques d’Ondine et du chevalier Hans de Ringstetten ont une saveur dangereuse à laquelle on rêverait de goûter.
Benjamin Lacombe ajoute à ses mots arachnéens des illustrations superbes qui font écho aux peintures de Millais ou Waterhouse. Par un habile jeuBenjamin Lacombe de transparence, à l’aide de calques imprimés, il instaure un univers aquatique chimérique depuis lequel les esprits des eaux veillent sur la belle Ondine et il fait naître des instants fragiles de sensualité où l’on surprend tantôt un baiser pur, tantôt un baiser de regret, tantôt le marivaudage qui ébranle doucement les plus sincères promesses. Oui! comme Hans de Ringstetten, vous tomberez fou d’amour pour Ondine à la chevelure rousse et aux yeux vert sauge et vous frémirez devant la jalouse Ursule….Cette Ondine est un livre à aimer…éperdument!

Titre: Ondine
Auteur: Benjamin Lacombe
Editions: Albin Michel Jeunesse
Prix: 19€
Parution: Avril 2012

A lire aussi du même auteur:

La mélodie des tuyaux de Benjamin Lacombe ( Seuil Jeunesse)

Rossignol : Un album délicieusement nostalgique

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à