fbpx

Croisière cauchemardesque: une momie sur le Titanic!

par

Par Julie Cadilhacbscnews.fr/ Avril 1912, le Titanic vogue , la proue fière et confiante, et ne sait pas encore qu’il va heurter irrémédiablement un iceberg qui le fera sombrer au fond de l’Atlantique Nord.A son bord, les passagers sont encore dans l’insouciance heureuse du voyage.Quelques uns cependant, conviés à une soirée costumée, vont vivre un cauchemar étrange et annonciateur de la catastrophe prochaine. Cédric Rassat a imaginé une traversée du Titanic pimentée de larcins crapuleux, de la vengeance d’une momie furieuse; bref, l’iceberg n’étant plus que la conséquence divine d’une malédiction égyptienne annoncée! Assurément, il est fort plaisant de suivre cette délirante promenade sur l’Atlantique tant il y règne une atmosphère délirante de fête décadente, ubuesque par moments. Les dessins sont particulièrement attirants, conçus avec la technique des cartes à gratter: Emre Orhun a ainsi gratté des planches noires recouvertes d’encre à l’aide d’une pointe très fine ( ou parfois d’une lame de rasoir) afin d’en extraire les traits de blancheur qui font apparaître les formes, les volumes, la lumière et les personnages. L’illustrateur fait naître des visages à l’esthétique singulière, au trait souvent caricatural, qui, au coeur de cette nuit sombre, offrent des profils effrayants. Ce graphisme tout de noir et blanc se marie à la perfection avec le scénario puisqu’il met davantage en exergue l’apparition de l’iceberg, l’ambiance sombre du polar ou encore les déambulations de la momie! Un album séduisant autant par l’originalité de son scénario que la qualité du graphisme! Titre: La malédiction du Titanic Editions: Glénat A découvrir aussi: Le roi de la crevette dans une aventure intergalactique incroyable The New-Yorker : Le monde du livre décortiqué

titanic

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à