fbpx

À nous deux, Paris !

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr / A nous deux, Paris! l’expression de l’ambitieux Rastignac du Père Goriot a tout son sens aussi dans le manga autobiographique de J.P Nishi sur sa première expérience parisienne.

Cet assistant d’auteurs de mangas a décidé de partir à la conquête de Paris mais dès son arrivée il réalise que son métier n’a pas d’équivalent à Paname, qu’il n’est pas si simple d’apprendre le français et de le parler correctement quand on a une mâchoire sculptée à la prononciation asiatique. Au quotidien , il essaie de s’adapter, de faire des efforts pour être intégré et remarqué par les filles. Il apprend la technique de la bise, quand il faut dire madame ou mademoiselle et à quel point être chauve peut être considéré comme élégant! La France réserve de nombreuses surprises à ce dessinateur japonais et vous serez charmés par les tracasseries régulières auxquelles J.P Nishi est confronté: les filles japonaises qui prennent sa chambre pour un pied à terre pratique à Paris, la joie d’habiter au sixième étage etc…. A la lecture de ce manga, on pense aux Lettres Persanes de Montesquieu tant le ton frais et sans tabou de ce regard étranger sur notre capitale est salvateur. Sans hostilité, sans parti pris, J.P Nishi se contente de décrire ce qu’il voit, de constater les incroyables différences de moeurs et de comportements entre les japonais et les français. Entre humour et ironie, il compare – tantôt s’émerveille, tantôt se renfrogne – et réalise la difficulté qu’il y a à se défaire de sa culture natale. Un livre drôle qui séduira tous les japanophiles mais aussi tous ceux qui comprennent la maladresse indécrottable et touchante des allogènes.

A nous deux, Paris!
Auteur: J.P Nishi
Traduit du japonais par Corinne Quentin
Editions: Philippe Picquier
Prix: 14,90€

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à