Fatou Diome: une réflexion sur la condition des femmes et l’immigration

par

Par Emmanuelle de Boysson – Bscnews.fr / Un style relevé, musical, puissant ; du rythme, à l’image des eaux du fleuve Sénégal : le roman de Fatou Diome envoûte. Deux femmes, Arame et Bougna, mères de Larmine et d’Issa, délaissées par leurs maris et leurs fils partis en Europe, restent sur une île du Sénégal où il n’y a pas de travail. Bougna est la seconde épouse de son mari polygame. Elle tente de s’imposer, mais se heurte au silence de la première épouse. Arame, mariée de force à un rescapé des guerres coloniales, a perdu son fils aîné en haute mer. Son second fils est sans emploi, sans avenir. Dans ce huis clos du village, les femmes font face à la jalousie, aux trahisons, au devoir imposé, à la peur, à l’attente. Fatou Diome nous fait partager leur quotidien, leur intimité, leur courage, leur détresse aussi. Une réflexion sur la condition des femmes mais aussi sur l’immigration, ses dégâts, ses dérives.
Titre:Celles qui attendent
Auteur: Fatou Diome

Editeur : Flammarion.

Prix: 20 euros

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à